Astuces pour vérifier la présence de son véhicule dans une fourrière à Lyon

fourrière

Vous ne retrouvez plus votre voiture, que vous avez stationnée dans une rue de Lyon ? Avant d’envisager un vol, pourquoi ne pas d’abord vérifier qu’elle n’a pas été embarquée par la fourrière locale. Si c’est le cas, vous pourrez entamer rapidement les démarches pour récupérer votre véhicule, au risque de payer des frais conséquents.

Comment vérifier la présence de sa voiture dans une fourrière à Lyon ?

Votre véhicule peut avoir été mis à la fourrière si elle gênait par exemple la circulation. Cela est aussi probable dans le cas d’un stationnement abusif ou représentant un danger pour autrui. Alors, avant de crier au vol, prenez le temps d’étudier l’endroit où vous l’avez garé. Si vous constatez effectivement que votre voiture gênait la circulation ou était mal stationnée, vous pouvez aller voir du côté de la fourrière municipale de Lyon pour essayer de la retrouver.

Pour savoir si votre véhicule a fait l’objet d’une mise en fourrière, vous pouvez faire une petite recherche sur le site de la fourrière automobile de Lyon. Toutefois, il se peut que le numéro d immatriculation de votre voiture n’y apparaisse pas encore, car elle est en cours d’enregistrement. Pour lever vos doutes, vous pouvez contacter directement les services de police de la ville de Lyon.  Ces derniers pourront vous orienter vers le service en charge de l’enlèvement ou du déplacement des véhicules dans la ville. Vous pourrez aussi obtenir des renseignements intéressants sur des sites spécialisés, comme vehicule-en-fourriere.fr.

Une fois la voiture retrouvée, entamez toutes les démarches indispensables auprès des services de police pour la récupérer rapidement. Cela vous évitera de payer des frais importants. En effet, les frais de garde sont journaliers, et chaque journée entamée est considérée comme due. Dans le pire des cas, votre voiture pourra même être détruite ou revendue. A partir du quatrième jour de détention, la fourrière peut d’ailleurs demander l’expertise de véhicule. Cette expertise vous sera pourtant facturée.

Récupérer sa voiture dans une fourrière à Lyon : comment procéder ?

Pour pouvoir récupérer votre voiture à la fourrière, il vous faut au préalable obtenir une autorisation de restitution de votre véhicule. Celle-ci est délivrée par l’autorité en charge de l’enlèvement. Afin d’obtenir cette décision de mainlevée, vous devez vous rapprocher des services de police ou de gendarmerie de la ville de Lyon. Munissez-vous pour cela d’un justificatif d’identité et du certificat d’immatriculation de votre véhicule. Sachez que les frais d’enlèvement et de détention de votre voiture à la fourrière vous seront imputés.

Avant de quitter la fourriere lyon, contrôlez bien l’état de votre véhicule pour détecter des anomalies éventuelles occasionnées par la mise en fourrière.  Vérifiez bien la carrosserie, les pneus, les vitres, etc. Ne laissez lien au hasard. Le transport par camion-grue peut en effet engendrer  quelques mauvaises surprises. N’hésitez pas à faire une réclamation si c’est le cas. Les dégâts occasionnés par une mise en fourrière sont en général remboursés facilement.

Eviter une mise en fourrière de sa voiture est possible !

Vous éviter une mise en fourrière est possible. Pour cela, ne la garez tout simplement pas sur la voie publique. Vous ne devez surtout pas la stationner à un emplacement gênant, abusif ou dangereux, comme un passage piéton ou un passage à niveau par exemple.  Vous ne devez aussi pas vous garer dans les espaces naturels.  N’oubliez pas de passer le contrôle technique de votre voiture et de procéder aux réparations demandées. Si vous ne respectez pas ces conditions, un agent de la circulation peut tout à fait décider d’envoyer votre véhicule à la fourrière.

Votre voiture a été placée en fourrière alors que vous estimez n’avoir pas enfreint les règles de la circulation ? Sachez dans ce cas qu’il est tout à fait possible de contester la mise en fourrière. Vous pouvez également contrer cette décision dans certains cas. Basez-vous pour cela sur le procès-verbal d’infraction. Sur ce dernier doit être mentionné l’autorité responsable de la mise en fourrière, le montant des frais à payer pour la récupération du véhicule, le classement du véhicule, etc. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez dénoncer ces irrégularités.

Contester la mise en fourrière de sa voiture : comment s’y prendre ?

Pour contester la mise en fourrière de votre auto, vous devez vous adresser au procureur de la République. La procédure à suivre est la même dans tous les départements français. Vous pouvez ainsi lui envoyer une lettre recommandée dans laquelle vous dénoncez les irrégularités constatées ou encore l’absence d’infraction, tout simplement.  Vous devrez toutefois fournir des  preuves valables ainsi que des témoignages concrets.

Le procureur de la République pourra au bout de 5 jours maximum donner une suite favorable à votre demande et ordonner la mainlevée de la décision de mise en fourrière ainsi que la restitution de votre voiture. Dans le cas contraire, il confirmera la décision de mise en fourrière et  vous sommera de payer les frais et amendes définis par la loi pour pouvoir récupérer votre véhicule en fourrière.

Remorquage et enlèvement d’épaves à Marseille : A qui faire appel ?
Pourquoi faire des tests psychotechniques ?